Follow Us On

Congrès de Marie Auxiliatrice présenté à la Consultation Mondiale de la Famille Salésienne

> Congrès de Marie Auxiliatrice présenté à la Consultation Mondiale de la Famille Salésienne

Les préparatifs du 9e Congrès international de Marie Auxiliatrice se poursuivent. Le thème, « Je vous donnerai le Maître », fait référence au 200e anniversaire du « Rêve de neuf ans » de saint Jean Bosco. La rencontre aura lieu à Fatima du 29 août au 1er septembre 2024. Les inscriptions seront ouvertes en septembre.

Au cours de la Consultation mondiale de la Famille salésienne, qui s’est tenue à Turin du 19 au 23 mai, le thème du IXe Congrès international de Marie Auxiliatrice a été officiellement présenté : « Je vous donnerai le Maître », qui marquera la célébration du 200e anniversaire du « Rêve de neuf ans » de saint Jean Bosco.

Les Salésiens du Portugal organisent le IXe Congrès international de Marie Auxiliatrice, promu par l’Association Marie Auxiliatrice (ADMA), en collaboration avec le Secrétariat de la Famille salésienne et la Famille salésienne d’Argentine.

Les inscriptions seront ouvertes à partir du 24 septembre sur le site du IXe Congrès, où les informations sur le coût de la participation seront mises à jour prochainement.

L’initiative – qui a eu lieu pour la première fois à l’occasion du centenaire de la mort de Don Bosco en 1988 en Italie, dans la maison mère de la Congrégation à Valdocco (Turin) – vise à approfondir la dévotion à Marie Auxiliatrice au sein de la spiritualité salésienne.

Depuis lors, la Bolivie (Cochabamba, 1995), l’Espagne (Séville, 1999), l’Italie (Valdocco, 2003, à l’occasion du centenaire du couronnement de Marie Auxiliatrice), le Mexique (Mexico, 2007), la Pologne (Czestochowa, 2011), l’Italie (Valdocco et Colle Don Bosco, à l’occasion du bicentenaire de la naissance de Don Bosco en 2015) et l’Argentine (Buenos Aires, 2019, à l’occasion du 150e anniversaire de la fondation de l’ADMA) ont accueilli l’événement mondial.

La dévotion à Marie est un élément fondamental du charisme et de la mission salésienne. Le Recteur Majeur, le Père Ángel Fernández Artime, l’a souligné lors de la clôture du Congrès 2019 à Buenos Aires.

« Nous devons toujours être plus marials, toujours plus de Marie », a-t-il déclaré. « Sans Marie, nous ne sommes pas les fils et les filles dont Don Bosco a rêvé. Nous pouvons être autre chose, mais pas ce dont Don Bosco a rêvé. Nous avons le devoir de proclamer et de proposer Jésus et sa Mère, Marie, sans peur ni honte. Dans notre cheminement, Marie ne peut pas être un élément décoratif : elle est essentielle. Sans elle, notre éducation et notre pastorale seront vides, pauvres et inconsistantes. Proclamons Jésus de manière plus explicite et ayons plus de Marie sur nos lèvres ».

« En Marie, Jean a gagné une Mère et un Maître dans l’ordre de la grâce. Sa tâche est de l’introduire et de l’accompagner dans l’obéissance authentique de la foi, dans une ‘discipline de la foi’ qui, contrairement au sentiment commun des temps modernes, atteint la plus grande liberté et la plus grande fécondité », a ajouté le Recteur Majeur.

L’année 2024 marquera le 200e anniversaire du « Rêve de neuf ans », un rêve que la Famille salésienne a toujours considéré comme un point de référence fondamental pour le sens, le style et le développement de la mission salésienne dans le monde. À partir du mois de juillet, l’Association, qui compte plus de 100 000 membres dans 50 pays, proposera un cours de préparation au Congrès de Fatima sur son site Internet www.admadonbosco.org/adma-on-line.

Related Posts